E.M.D.R.

EMDR.png

L’EMDR, qui signifie Eye Movement Desensitization and Reprocessing (que l’on peut traduire par « Désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires »), est une psychothérapie créée en 1987, par la psychologue et thérapeute comportementale américaine, Francine Shapiro.

Cette psychothérapie est reconnue comme un traitement de choix pour le trouble de stress post-traumatique (TSPT), de nombreuses études ont déjà démontré son efficacité.

Elle est aujourd’hui recommandée par des instances telles que la Haute Autorité de Santé, l’Organisation Mondial de la Santé ou encore l’Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale, dans le cadre de la prise en charge d’un stress post-traumatique.

Les raisons qui peuvent pousser à consulter un praticien sont nombreuses. L’EMDR est une thérapie qui s’adresse à des patients présentant divers troubles tels que : les traumatismes, les troubles paniques, des troubles anxieux, des phobies, des troubles du comportement alimentaire, un deuil.

L’EMDR repose sur le modèle du T.A.I. « processus de traitement adaptatif de l’information ». 

 

Nous partons du postulat qu'il existe un système de réparation automatique inné dans l'esprit humain.

Notre corps a cette faculté. Une plaie cicatrise et suite à une fracture les os se ressoudent. A un instant T nous n'allons pas très bien et à un instant T+1 nous allons mieux. 

Le principe du TAI est basé sur le même principe que la réparation automatique du corps mais au niveau de l'esprit.  Ce système, dont le moteur principal est le mouvement des yeux dans les phases du sommeil paradoxal (REM ou Mouvement Oculaire Rapide en Français), permet de traiter les évènements du quotidien pour les transformer en souvenirs stockés dans notre mémoire.

Un événement de vie traumatisant, peut parfois être installé dans un réseau mnésique dysfonctionnel qui ne permet pas le traitement et la classification de cet événement générant des perturbations dans le quotidien du patient. La psychothérapie EMDR permet de réintroduire ces événements dans le TAI pour qu’ils puissent être intégrés dans un réseau mnésique en utilisant le mouvement des yeux se substituant aux mouvements des yeux du sommeil paradoxal.
 

Déroulement des séances :


Cette thérapie est composée de 8 phases, dont la durée et le déroulé va varier d’un patient à l’autre. Cette thérapie a des effets simultanés sur le corps, le mental et les émotions et ne se réduit pas à la procédure des stimulations bilatérales alternées (notamment les fameux « Mouvements oculaires »).

Les séances durent environ 60 minutes et ont un format variable.

Les premières séances sont consacrées à l'anamnèse, le praticien et le consultant font connaissance. Le praticien recueille des informations sur le passé et sur le contexte actuel du consultant, concernant l’objet de la consultation et enseigne si besoin des techniques d‘autocontrôle ou d'autorégulation émotionnelle (respiration contrôlée, auto-hypnose…). Des explications sont données sur la psychothérapie EMDR et le modèle TAI. Le praticien détermine l'indication de la psychothérapie EMDR pour le cas du patient et apporte des informations sur le déroulé du protocole.

Lorsque le praticien et le consultant sont prêt, le protocole EMDR commence. Une semaine à quinze jours se passe entre les séances. Le protocole prend fin lorsque le consultant est totalement libéré. En moyenne 2 à 4 séances sont suffisantes dans les cas de traumatisme simple (type 1).

Pour plus d'informations contactez-moi. (Pour les tarifs cliquez ici)

CQFD de l'EMDR :

 

Après avoir a peu près entendu tous les commentaires "avisés" sur l'enseignement et la pratique des thérapies par les mouvements oculaires (ici nommé EMDR), y compris de la part de certaines écoles ne l'enseignant pas, je fais le choix de donner quelques explications claires sur ce qu'est réellement l'enseignement et la pratique de l'EMDR en France.

 

"Ce que n'est pas" l'enseignement et la pratique des thérapies par les mouvements oculaires, ici nommé EMDR


1) L'enseignement et la pratique des thérapies par les mouvements oculaires (ici nommé EMDR) sont libres et n'entrent pas dans un cadre règlementé par l'état.

 

2) L'enseignement et la pratique des thérapies par les mouvements oculaires (ici nommé EMDR) ne sont réservés à aucune catégorie de thérapeutes en particulier.

 

3) Il n'existe pas de "Diplôme officiel" en EMDR.

Seul un "certificat" peut être délivré par une école de formation, y compris les formations délivrées par l'association "EMDR France", si tant est qu'elle soit un organisme de formation reconnu comme tel par la DIRECCTE et certifié QUALIOPI.